Luta livre

Histoire

Même s’il est difficile d’attribuer la naissance d’une discipline sportive à une seule personne, la création de la Luta Livre (combat libre en portugais) est attribuée à Euclydes “Tatu” Hatem, un pratiquant Brésilien de catch wrestling accumulant de nombreuses victoires entre 1930 et 1950. Son style se concentre sur le combat sans kimono, contrairement au Jiu-Jitsu Brésilien, popularisé à l’époque par la famille Gracie. “Tatu” est notamment connu pour avoir battu George Gracie (frère de Hélio Gracie). Il s’en suivra une très forte rivalité au Brésil entre la Luta Livre et le Jiu-Jitsu Brésilien avec des combats marquants comme Eugenio Tadeu contre Renzo Gracie ou encore Hugo Duarte contre Rickson Gracie.

Mestre “Tatu” passe le flambeau à ses élèves Fausto et Carlos Brunocilla qui vont transmettre les enseignements de la Luta Livre après la mort de celui-ci. Dans les années 70, 80 et 90, la famille Brunocilla et Mestre Roberto Leitao vont contribuer au développement de ce que l’on pourrait considérer comme la Luta Livre moderne, avec l’avènement de combattants comme Marco Ruas, Eugenio Tadeu ou encore Hugo Duarte.

On distingue aujourd’hui la Luta Livre Esportiva, où les percussions sont interdites et qui se concentre sur les amenées au sol et les soumissions, de la Luta Livre Vale Tudo, où les percussions sont autorisées et dont le style très complet peut s’apparenter aux Arts Martiaux Mixtes.

Mestre Euclydes “Tatu” Hatem

Figures emblématiques de la Luta Livre

Mestre Roberto Leitao

Ingénieur et professeur d’université en génie mécanique, il s’est attribué le titre “d’homme qui aime le plus la Luta Livre”. Il a dédié sa vie à la Luta Livre et entraîné de nombreux combattants d’Arts Martiaux Mixtes comme Marco Ruas (Pride, UFC), Pedro Rizzo (UFC) et Renato Sobral (UFC, Bellator). Il a également été le professeur de Thomas Loubersanes, numéro 1 mondial Black Belt No-Gi IBJJF en 2019.

Mestre Eugenio Tadeu

Élève de Fausto et Carlos Brunocilla et champion Brésilien de Vale Tudo, il est entre autres connu pour son combat contre Renzo Gracie pendant la grande rivalité entre la Luta Livre et le Jiu-Jitsu Brésilien. Ce combat a été interrompu suite à des émeutes dans le public, dues à une coupure de courant qui a plongé l’arène dans le noir en plein combat.

Leozada Nogueira

Leonardo “Leozada” Nogueira est le jeune frère de Pequeno et commence la Luta Livre à l’académie d’Eugenio Tadeu dès l’âge de 12 ans. Il est connu pour avoir participé à l’ADCC (plus prestigieuse compétition de grappling) et remporté de nombreuses compétions au Brésil et en France.

Nicolas Renier

Élève de Flavio Santiago puis des frères Nogueira, Nicolas Renier est probablement un des grapplers Européens les plus accomplis avec 6 participations à l’ADCC, un titre mondial et un titre européen de champion de grappling FILA en 2009 et de nombreuses victoires au VIC et au NAGA.

Passionné par la Luta Livre, il transmet son savoir partout dans le monde au travers des nombreux évènements et stages : Europe, Asie, USA, Canada… 1ère ceinture noire de Luta Livre française et fondateur du NRFight Club, son palmarès et son investissement pour le développement de la discipline ont fait de lui la figure emblématique de la luta livre en France et l’un des athlètes mondiaux de référence pour ce sport.

Mestre Joao Ricardo

Également un des pères de la Luta Livre moderne. Ceinture noire de karaté shotokan, il essuie une défaite à son premier combat de Vale Tudo, notamment à cause de son inexpérience au sol. Il commence alors à apprendre la Luta Livre et finira sa carrière de combattant professionnel avec une impressionnante fiche de 18 combats pour seulement 2 défaites (et 2 nuls). Il est le fondateur de l’Académie Budokan et a entraîné de nombreux combattants comme Johil de Oliveira, Pedro Rizzo ou encore Gesias Cavalcante.

Mestre Hugo Duarte

Champion Brésilien de Vale Tudo, il est considéré comme le “général” de la Luta Livre. Il commence la Luta Livre avec Fausto Brunocilla et débute sa carrière de combattant professionnel au Japon. Il est également connu pour avoir affronter Rickson Gracie lors d’un combat non officiel sur une plage de Rio de Janeiro.

Mestre Alexandre Nogueira

Alexandre “Pequeno” Nogueira commence la Luta Livre dans l’académie d’Eugenio Tadeu. Connu comme le “roi de la guillotine” et très populaire au Japon après avoir endormi le champion local avec une guillotine, il participe grandement à la reconnaissance de la Luta Livre à l’étranger, notamment en étant champion du Shooto (Japon) pendant presque 7 ans chez les poids léger. Il finit sa carrière de combattant professionnel avec une fiche impressionnante de 18 victoires pour 6 défaites en Arts Martiaux Mixtes. Il continue aujourd’hui de promouvoir la Luta Livre à travers le monde grâce à de nombreuses filiales de son académie Guilhotina Fight.